Logo Banque Idéale

banqueideale.fr

À la recherche d'une banque humaine et innovante

Faire le choix d'un conseiller en gestion de patrimoine

Le conseiller en gestion de patrimoine est un expert dont le rôle est de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour assurer la bonne gestion des finances d'un individu, à l'image du rôle d'un médecin de famille prenant soin de la santé de ses patients. Il prend de la hauteur et évalue votre situation sous tous les angles : financier, patrimonial, juridique ; pour ensuite dispenser les conseils les plus appropriés. À partir d'un certain montant de patrimoine, les enjeux financiers deviennent significatifs et il convient d'adopter les bonnes dispositions pour assurer la prospérité du patrimoine. Les personnes disposant d'une petite épargne peuvent se contenter des quelques conseils que délivre leur agence bancaire. En effet, l'ouverture d'un livret A et d'un contrat d'assurance-vie conviendront à l'essentiel des petits épargnants. En revanche, les personnes disposant d'un patrimoine important ont tout intérêt à se tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine pour accéder à des conseils et des dispositifs personnalisés. Le conseiller ne se contente pas de trouver les meilleurs placements et d'optimiser le rendement des investissements de son client. En effet, les missions du conseiller en gestion de patrimoine portent sur bien d'autres points, englobant des problématiques bien plus vastes.

Analyse de la situation patrimoniale du client

Le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) doit d'abord prendre connaissance de la structure globale des actifs de la personne ou du foyer familial. En effet, il est essentiel de penser en termes d'allocation globale des actifs et éventuellement d'anticiper la transmission du patrimoine. Tout cela en s'adaptant à la situation matrimoniale du client (marié ? Sous quel régime ?) et de ses projets. Les entrepreneurs et les personnes ayant des activités professionnelles à l'international peuvent également s'appuyer sur l'aide d'un cabinet de conseil en gestion de patrimoine pour optimiser leur imposition via des montages sur mesure, cela en respectant de la loi. Les CGP peuvent notamment orienter leurs clients vers le montage d'une holding pour faire remonter les profits de sociétés filles et éviter une imposition directe des bénéfices générés. Les structures ainsi montées peuvent alors servir de véhicule d'investissement efficace pour investir ses revenus avec un frottement fiscal minimum. En pratique, une multitude de montages est possible. Si l'épargnant dispose d'un patrimoine foncier important, là aussi le régime d'imposition peut être adapté pour mieux prendre en compte les objectifs patrimoniaux du client.

Définir une stratégie d'allocation

Le CGP cherchera généralement à optimiser le rendement et la résilience (résistance aux aléas économiques) du portefeuille d'actifs du client. Cela passe généralement par une diversification des placements. Les personnes disposant d'un patrimoine foncier conséquent auront ainsi intérêt à davantage diversifier et pondérer leurs placements financiers dans des fonds faisant la part belle à d'autres classes d'actifs, en particulier les obligations et les actions de sociétés cotées. À l'inverse, un entrepreneur dont une grosse partie de la fortune réside dans la valeur liquidative de sa société aura intérêt à diversifier ses placements dans l'immobilier et les obligations. Les épargnants n'ayant ni société ni foncier auront intérêt à équilibrer leurs placements entre les 3 grandes classes d'actifs que sont l'obligataire, l'immobilier, et la bourse. La pondération appliquée sur chaque classe d'actif dépendra de l'appétence pour le risque (et l'espoir d'un rendement supérieur) du client, mais aussi tiendra compte des éventuels projets financiers spécifiques. Par exemple, certains clients souhaitent sécuriser un capital pour financer les études de leurs enfants, d'autres souhaitent acheter une résidence secondaire ou encore financer le rachat de parts dans une société tiers (croissance externe). S'agissant des épargnants ordinaires (non entrepreneurs), l'assurance-vie est très souvent privilégiée. En effet, cette enveloppe permet de diversifier les investissements sur un grand nombre de classes d'actifs et bénéficie d'une fiscalité très attrayante. C'est un outil de choix pour les personnes souhaitant sortir le capital sous forme de rente à la retraite, ou simplement financer un projet (immobilier, entreprise, etc...). Par ailleurs, les avantages fiscaux de l'assurance-vie portent également sur la transmission du patrimoine.

Organiser la transmission du patrimoine

En France, la fiscalité sur l'héritage est une des plus lourdes au monde, alors que les donations du vivant en ligne directe sont relativement peu taxées. Ainsi, sachez qu'il existe une multitude de solutions pour optimiser la transmission du patrimoine. Que ce soit en ligne directe, des parents aux enfants, ou bien en ligne indirecte, d'un oncle à sa nièce ou même à une personne externe à la famille. Les conseillers en gestion de patrimoine connaissent parfaitement ces problématiques et peuvent organiser le patrimoine de telle façon que les impôts sur les successions soient considérablement réduits. En ce sens, faire appel à un CGP permet là encore de gagner énormément d'argent pour soi et sa famille. Par ailleurs, il existe des outils particuliers qui peuvent être intéressants. Par exemple, une SCI ou une holding familiale sont des structures juridiques régulièrement déployées par les CGP et fiscalistes afin de servir les intérêts financiers de leurs clients. Les familles les plus fortunées (plusieurs dizaines de millions d'euros d'actifs) s'adjoignent généralement les services d'un gestionnaire de fortune ou d'un family office. Il s'agit d'une équipe de spécialistes déployés à temps complet pour gérer les placements financiers et les questions juridiques et fiscales de la famille. Ces équipes comportent généralement différents corps de métiers : fiscaliste, investisseur, responsable de l'allocation des actifs, juriste, coordinateur, etc...

En pratique, faire appel à un CGP commence à être réellement pertinent lorsque le patrimoine financier atteint plusieurs centaines de milliers d'euros. Sachez que de nouveaux acteurs ont fait leur apparition sur internet et proposent des services de gestion pilotée de l'épargne, notamment les robo-advisors. Ces services conviendront aux personnes désireuses de diversifier leur épargne en toute confiance sur des produits financiers performants tels que des fonds d'investissement. En revanche, ces entreprises offrent des services limités en termes d'optimisation globale du patrimoine et sa transmission. Pour cela, la rencontre avec un conseiller en gestion de patrimoine demeure une étape incontournable.

D'autres articles dans le dossier épargne

Quel type d'assurance vie souscrire ?

Si vous vous demandez comment placer votre argent, un large choix de produits d'épargne s'offre à vous. Parmi eux,...

► Conseils épargne

6 bonnes méthodes pour épargner de l'argent

Il y a sûrement diverses méthodes qui vous passent par la tête quand il s'agit d'épargner de l'argent. À première...

► Conseils épargne

Quelle banque choisir pour ouvrir un contrat d'assurance-vie ?

L'assurance-vie est une solution d'épargne intéressante pour investir ses économies. En effet, elle bénéficie de...

► Conseils épargne

Comment choisir une banque qui ne fera pas faillite ?

La crise financière qui a débuté en 2008 a provoqué la faillite de grandes banques, jugées autrefois...

► Conseils épargne

Comment ouvrir un compte bancaire pour bébé ou enfant mineur ?

L'ouverture d'un compte bancaire pour un nouveau né est une sorte de tradition qui se perpétue au fil des...

► Conseils épargne