Logo Banque Idéale

banque idéale
À la recherche d'une banque humaine et innovante

Top 5 des bons réflexes en cas de problème avec une carte bancaire

Il peut arriver que vous soyez confronté à un certain nombre de problèmes dès lors que votre compte dépôt est lié à une carte bancaire. Qu'elle soit volée, perdue, refusée, avalée ou utilisée frauduleusement, posséder une carte bancaire implique de connaitre un minimum la nature des incidents auxquels on est susceptible de devoir faire face. D'autant que dans la plupart des cas, il est important d'agir vite et bien, sans pour autant céder à la panique. Voici donc une série de solutions proposées par les banques et répondants aux problèmes les plus courants en la matière.

1. Que faire avec une carte bancaire trouvée ?

Cette situation est la plus simple : il est toujours recommandé de ramener toute carte bancaire trouvée au premier établissement bancaire venu. Le cas échéant, la procédure classique est de suivre les indications inscrites au dos de la carte bancaire. Il est généralement écrit : "Attention, cette carte est strictement personnelle et la propriété de la banque émettrice qui peut la retirer à tout moment. Toute personne trouvant cette carte bancaire est priée de bien vouloir l'adresser sous pli non affranchi à l'adresse ci-dessus". Vous pouvez donc vous contenter tout simplement de la mettre dans une boite aux lettres, en l'envoyant à l'adresse de retour indiquée (et il n'est effectivement pas nécessaire de timbrer le pli). Par ailleurs, n'utilisez d'aucune manière une carte bancaire trouvée, même si votre démarche était de la faire avaler par le distributeur le plus proche : vous seriez à votre tour rapidement identifiés (via les films de vidéo protection) et suspectés de vol.

2. Que faire en cas d'utilisation frauduleuse ?

Si vous êtes en possession de votre carte, et que vous n'avez donc pas fait d'opposition, votre responsabilité est totalement dégagée si vous identifiez une utilisation frauduleuse de votre numéro de carte (pour un achat par correspondance, une contrefaçon ou toute opération effectuée à distance sans utilisation physique de la carte). Vous pouvez alors notifier par écrit votre contestation à l'établissement émetteur de la carte bancaire : ce dernier doit alors recréditer les sommes litigieuses dans un délai d'un mois maximum suivant la réception de votre courrier recommandé. De votre côté, vous disposez d'un délai de 13 mois maximum pour signaler une opération frauduleuse à compter de la date du débit. Si les paiements sont effectués hors Espace économique européen, alors ce délai est porté entre 70 et 120 jours (selon le contrat signé avec votre banque). Vous pouvez également porter plainte au commissariat, même si votre banque ne peut l'exiger de votre part.

3. Que faire en cas de perte ou de vol ?

En cas de perte ou de vol, vous devez immédiatement faire opposition. Pour cela, vous pouvez soit appeler le centre d'opposition (il s'agit d'un serveur interbancaire, accessible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24), soit appeler votre banque (le numéro se trouve sur une autre carte du même établissement, ou sur votre contrat), soit appeler le numéro indiqué sur les guichets automatiques bancaires. Dans tous les cas, il est nécessaire de faire une déclaration de perte ou de vol à la gendarmerie dont il faudra ensuite fournir un récépissé à votre agence (par lettre recommandée avec accusé de réception). Tous les débits constatés après l'opposition pourront vous être remboursés. En revanche, ceux effectués avant l'opposition ne seront couverts par la banque qu'au delà d'un plafond de 150 euros. Par ailleurs, n'hésitez pas à nier toute faute grave comme par exemple avoir noté le code confidentiel à proximité de la carte ou ne pas avoir fait opposition dans les meilleurs délais. Le cas échéant, toutes les dépenses frauduleuses seraient alors à votre charge.

4. Que faire si votre carte bancaire est refusée ?

S'il s'agit d'une nouvelle carte envoyée à votre domicile, alors il est nécessaire de l'activer dans un distributeur grâce à votre code secret pour qu'elle puisse fonctionner chez un commerçant. Vous pouvez sinon avoir dépassé le plafond d'autorisation : dans ce cas, vous rencontrerez des problèmes d'utilisation durant trente jours glissants. Vous pouvez également être confronté à un problème de terminal de paiement : rendez-vous chez un autre commerçant pour vérifier s'il s'agit bien d'un dysfonctionnement de terminal. Dans le cas contraire, une agence de votre banque pourra faire expertiser votre carte. Il peut encore s'agir d'une Carte Electron dont certaines opérations sont refusées, d'une erreur répétée de votre code entraînant le blocage, d'une carte dont la date d'expiration est dépassée, ou encore d'un débit dont le montant est provisoirement forfaitaire (dans les distributeurs automatiques de carburants par exemple). Enfin, votre carte a pu être mise en opposition : attention, car dans ce cas, le commerçant est habilité à la conserver.

5. Que faire si votre carte bancaire est avalée ?

La plupart du temps, votre carte bancaire est avalée si vous l'oubliez dans la fente d'un distributeur automatique après avoir terminé vos opérations bancaires (vous disposez de trente secondes environ) ou si vous avez saisi à trois reprises le mauvais code PIN. Dans ce dernier cas, par sécurité, la puce est bloquée : vous devez alors soit contacter l'agence responsable du distributeur automatique (muni d'une pièce d'identité), soit demander à votre agence de rééditer ou de réactiver la carte (qui lui sera de toute façon automatiquement renvoyée). Une carte peut être avalée pour les mêmes raisons qu'elle aurait pu être refusée (Cf. point précédent) : le plafond atteint, une mise en opposition, une carte trop abîmée ou une date d'expiration échue. Beaucoup plus rare, il peut s'agir d'une panne de distributeur : soyez vigilant car une panne apparente peut cacher en réalité une tentative de vol, en particulier si votre attention a été détournée quelques instants. Dans ce cas, faites opposition immédiatement par mesure de sécurité.

D'autres articles dans frais bancaires

Comment peut-on retirer de l'argent sans carte bancaire ?

Il est de moins en moins évident de retirer de l'argent à un guichet si vous ne disposez pas d'une carte...

En quoi consiste la convention de compte bancaire ?

La convention de compte de dépôt est un document contractuel issue de la Charte signée par les banques...

Top 5 des opérations interdites par la loi bancaire afin de vous protéger

Comme tout prestataire de service, le banquier se doit de formaliser toutes ses prestations par écrit. Comme...

Changer de banque : bonne ou mauvaise idée ?

Nous avons tous peur du changement et force est de constater qu'il est difficile d'être à l'aise lorsqu'il...

Top 5 des astuces pour diminuer vos frais bancaires

Bien que cela soit plus facile à dire qu'à faire, il existe des techniques permettant de réduire vos frais...

Quels sont les différents types de commissions ou frais bancaires ?

La banque idéale ne serait-elle pas celle qui consent à jouer la transparence ? Les banques françaises y sont...